Aujourd'hui, Pep Pelfort du Centre d'Études Gastronomiques Menorca partage ses impressions après avoir visité les Salines de la Concepción et découvert le sel de Minorque.

Dès le moment où le projet m'a été expliqué il y a plusieurs années, il semblait être une utopie. Cependant, c'est l'une de ces rares utopies que j'ai vu se concrétiser.

Ce projet représente non seulement une récupération historique d'un site qui a laissé son empreinte dans l'histoire de Minorque, mais aussi la présence du sel qui était indispensable pour tous les habitants qui sont venus sur l'île, démontrant également quelque chose de crucial : la capacité de l'humanité à améliorer l'environnement.

Il est remarquable de constater comment cette infrastructure bénéficie aux oiseaux et, en fin de compte, contribue à un environnement plus sain.

De plus, le sel obtenu, en résultat final, est un ingrédient unique et essentiel dans notre cuisine.

Ce sel, produit de manière entièrement naturelle, est totalement différent du sel industriel. Il ne contient aucun agent agglomérant ni composé toxique, améliorant considérablement le goût des aliments avec un pourcentage plus bas de chlorure de sodium.

C'est un petit pourcentage avec un impact significatif, le rendant plus sain.

Pep Pelfort, Centre d'Études Gastronomiques Menorca. Twitter : @CEGMenorca - @PepPelfortSola